> PUBLICATIONS

ETUDE 2016 Les dirigeants et les juristes

 

GRAND ANGLE 2016

ETUDE

 

Quelles perceptions et quels regards ont les non juristes sur le droit et ses praticiens ? 

 

Déjà réalisée en 2009 et 2010, les choses ont évolué. Mais dans quel sens ?

 

LIRE LA SUITE...

 

 

 

ARBITRAGE 2016 article 300x213

 

INSPIRATION(S)

 

ARBITRAGE & CONTENTIEUX.

Comment faire face aux dérives des expertises financières

dans l’évaluation des préjudices ?

 

Peut-on parler de dérives ? Le mot est un peu fort pour certains. Néanmoins, la sophistication des expertises entraîne des difficultés de lisibilité, des coûts en perpétuelle croissance, des points de friction. Est-il possible d’encadrer la surenchère des expertises financières lors de l’évaluation des préjudices ? Quelles sont les marges de négociation ? Quelles sont les attentes des juges, des arbitres, des parties ?

 

LIRE LA SUITE...

 

Extrait étude (photo)

 

G.Larcher, G. Ramex, G. Briatta...

 

ETUDE 

 

QUALITE DU DROIT.

Objectifs confiance et compétitivité.

Quelles efficiences ? 

 

Regards croisés des mondes de l’entreprise et des pouvoirs publics.

 

Simplifier le droit, tout le monde est pour.

 

Mais plus que d’un droit simplifié, notre économie a avant tout besoin d’un droit de qualité. 

 

Le Business & Legal Forum s’est attaché à rencontrer une trentaine de personnes, juristes et non juristes, issues des pouvoirs publics, des entreprises, des associations et syndicats.

 

Une étude réalisée en partenariat avec Communication & Institutions et Jeantet Associés.

 

LIRE L'ETUDE

 

 

Image

Véronique QUEFFELEC, directeur du développement, Euromédiations,

administrateur, Euromax capital Ltd, RUIA Group.

 

INSPIRATION(S)

 

MARCHE FINANCIER PARISIEN :

UNE BOUTIQUE A REDORER

 

GUIL+GRIS image Point de vue

 

V Queffelec (photo)

Véronique QUEFFELEC

Euromédiations,

Euromax capital Ltd, RUIA Group.

 

"Nous ne jouons pas quand l'arbitre change les règles au milieu de la partie." Cette remarque de grands fonds d'investissement américains lassés de l'imprévisibilité  française (rétroactivité des lois fiscales, modifications législatives à répétition, risque social  réel inconnu -car non évaluable- résume partiellement la désaffection de la place parisienne.  Le plan de compétitivité Gallois étonnamment leur semblait prometteur. Tel un symbole de nouvelles bases juridiques pertinentes, ou l'amorce de fin de l'illisibilité du marché financier français. Son abandon, que nous situons précisément à l'époque de l'ouragan Sandy, a clairement sonné le glas de leur intérêt hexagonal, ainsi que celui d'investisseurs  d'autres pays.

 

LIRE LA SUITE...

 

 

 

 

 

COIN_Raphael_GE NB 300x213

 

Raphaël Coin, directeur fiscal France,

General Electric

 

INSPIRATION(S)

 

GOUVERNANCE FISCALE DES ENTREPRISES : sous pression juridique, politique et médiatique.

 

Optimisation, transparence, éthique... Quels enjeux ? Comment y faire face ?
 

Pression internationale via l’OCDE. Enquêtes de la Commission européenne. Fuite des Panama Papers. La pression sur les entreprises en matière fiscale est à son comble.

 

LIRE LA SUITE...

 

Prada 300

 

Michel Prada, président, HCJP

 

INSPIRATION(S)

 

PARIS, PLACE FINANCIÈRE EN PERTE DE VITESSE.

L'OUTIL JURIDIQUE A SA RESCOUSSE ?

 

Le Haut comité juridique de place inversera-t-il la tendance ?
Au terme de l'année 1, comment évaluer son efficacité ?
Comment construire une place attractive : mix de performances économiques et d'innovations juridiques ?

 

Regards croisés de l’équipe mise en place, d’une spécialiste du lobbying et de l’influence et d’un acteur reconnu de la place.

 

"Je regrette qu'il n'y ait pas d'utilisateurs finaux des outils juridiques, au sens d'acteurs impliqués directement et quotidiennement sur les marchés, des non juristes."

Bruno de PANPELONNE, président, 

Tikehau IM

 

LIRE LA SUITE...

 

Laurent Schmitt , ALSTOM GRID (photo)

 

Laurent Schmitt , Vice-Président Smart Grid, ALSTOM GRID | Nommé comme l'une des 40 personnalité les plus influente du smart grid en Europe.

 

INSPIRATION(S)

 

OBJETS CONNECTES, SMART GRID, MULTIPLICATION DES BESOINS, RAREFACTION DES RESSOURCES :

LA « DATA » LE NOUVEAU MAITRE DU MONDE.

 

Les réseaux intelligents redessinent les secteurs traditionnels (énergie, eau, déchets, trafics urbains et routiers…). Des nouveaux business models apparaissent. Mais les équilibres entre acteurs sont bouleversés. La collaboration entre les experts techniques, économiques et juridiques sera l’une des clefs de succès.Dès lors, comment les acteurs s’adaptent-ils à cette nouvelle donne ? Points de vue croisés de cinq acteurs d’avant-garde.

 

"Articuler innovations technologiques et innovations juridiques"

Yves Prufer, directeur de l'Agence Métropolitaine de la Performance Energétique chez Métropole Nice Côte d'Azur (NCA).
 

LIRE LA SUITE...

 

 

 

Bill LEON, ancien procureur fédéral américain (photo)

 

Bill Leon, ancien procureur fédéral US

 

INSPIRATION(S)

 

ENQUÊTES COMPLEXES, MULTI JURIDICTIONNELLES, CORRUPTION, CONCURRENCE, FISCALITE...

 

FAUT-IL SE DEFENDRE OU COOPERER ?

 

4 questions, 8 réponses dont celle d'un ancien procureur fédéral américain.

 

"infractions complexes dans un monde complexe..."

Alexandre MENAIS, Executive vice president M&A and corporate development,  ATOS

 

LIRE LA SUITE...

 

droit et dirigeants étude (graphique)

ETUDE

 

LE DROIT ET SES PRATICIENS VUS PAR LES DIRIGEANTS

 

 

" Les dirigeants ont majoritairement une vision très traditionnelle du juriste, il est considéré comme un conseil, et très minoritairement comme un stratège dont le rôle est :


- La défense des intérêts de l’entreprise dans le cadre d’une procédure,
- La garantie de la sécurité contractuelle,


Quelques dirigeants attendent plus de leurs juristes et notamment de les informer sur les opportunités que le droit peut offrir.


A noté que 33% des répondants considèrent qu’une entreprise peut être performante en étant régulièrement dans l’illégalité ! Ce lien est néanmoins très fortement rejeté par les dirigeants exprimant une conviction quant à une association positive entre droit et performance."

 

Cette étude a été conduite auprès des présidents, DG de grands groupes et de PME. Elle a été réalisée avec l’EDHEC Business School et avec le soutien de l’Institut français des administrateurs et l'association des anciens élèves de l’ENA.
 
Les résultats de cette étude exclusive ont été présentés lors de l’édition annuel du Business & Legal Forum. Ils ont fait l’objet d’une reprise en avant-première dans le Figaro.

 

DEMANDE D'INFORMATION

 

 

 

 

 

 

 

BLF

         
         

 

 

HOME - Retour à l'accueil  

icone : ARROWS DOTS FINES UP bleu 50x58

 
Dernière modification : 20/12/2016